Recevez 10 fiches de révisions ci-dessous puis Découvrez les Cours, Fiches et Annales ici .

Chaque file est unique et le plan le sera donc également. Le plan réussi est celui qui permet de répondre à la problématique en utilisant tous les paperwork, mis en relation les uns avec les autres et d’ordonner de façon logique les idées recensées dans le corpus. Les idées notées dans le tableau ne sont donc pas dans le même ordre que celui des textes. Il y aura donc vraisemblablement des instances vides dans ton tableau.

Essaye de la formuler sous forme de query au brouillon. Si plusieurs formulations te viennent à l’esprit sans que tu parviennes à te décider, note-les toutes. Elle reprend, en la résumant de manière très synthétique, la démonstration menée dans le développement et annoncée en introduction. De plus, elle précise également avec clarté ton level de vue sur la query posée dans le sujet.

Vous devrez également trouver des références variées en vous efforçant d’en trouver une ou deux dites «classiques ». En en préparant quelques-unes chez vous, tout simplement. Ne faites pas référence à des documents hors du corpus, vous serez pénalisé pour cela. Allez à la ligne avec un alinéa à chaque nouveau paragraphe. Bâclez là, et l’image d’étudiant peu studieux trottera dans la tête du correcteur pendant toute votre synthèse. Mais préparez-lui une synthèse aux petits oignons, et il vous encensera pendant toute la correction, même inconsciemment.

Il vous est bien entendu possible de modifier les couplages proposés par la banque de sujets ou de vous servir d’un doc proposé pour constituer un nouveau corpus. On sera attentif à la lisibilité des paperwork et à adapter la longueur et la difficulté des textes au temps de préparation . Les exemples nécessaires à l’argumentation sont tirés de vos connaissances personnelles et des documents du corpus. Il convient de varier au maximum la nature des exemples (textes, image fixe ou mobile, histoire, actualité…). Plus l’exemple est précis, mieux c’est (la quotation est donc autorisée entre guillemets). Utiliser un seul exemple par argument, donc par sous-partie.

Pour ce travail, il est indispensable d’avoir au moins four – 5 documents en tête pour pouvoir réussir cette épreuve. Ne pas oublier de faire une transition entre les deux grandes parties. La transition est le bilan du grand 1 et l’annonce du grand 2. Elle fournit une réponse à la problématique posée en introduction en reprenant les grandes étapes du développement. Sauter une ligne entre l’introduction et le développement, entre les deux thèses et le développement et la conclusion. Il s’agit de textes, de films et de paperwork iconographiques.

Notez le blog post
Catégories : Non class

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *