Recevez 10 fiches de révisions ci-dessous puis Découvrez les Cours, Fiches et Annales ici .

Ainsi, au second de la sélection des trois fiches de situation à retenir, le candidat aura le choix et ne sera pas contraint par un nombre de thèmes restreints. ● Trois fiches de conditions correspondant aux travaux réalisés en cours « d’ateliers de professionnalisation ». Sur tous les travaux terminés sur la totalité des deux années , seuls trois sont à sélectionner par l’étudiant qu’il présentera au jury le jour de l’épreuve.

Il intervient dans la conception, l’exploitation et l’évolution du système d’information et de gestion de l’entreprise, dans le cadre des options technologiques adoptées. Dans le cas de la forme progressive, le candidat précise les épreuves ou unités qu’il souhaite subir à la session pour laquelle il s’inscrit. Après cette présentation orale, une section de 20 minutes s’ouvre où le jury demande à l’étudiant de manipuler le tableur pour vérifier que les solutions qu’il propose sont justes et qu’il maîtrise l’outil informatique.

Cette présentation devant durer 10 minutes, il peut être judicieux de s’entraîner avec ses camarades, en amont de l’épreuve, pour vérifier que l’entreprise présente dans la situation ainsi que son contexte sont connus et maîtrisés. Étant évalué au fil de l’eau, le candidat doit simplement adopter une posture d’étudiant au cours de sa formation. Cette posture signifie une mise au travail rapide et efficace lorsque les situations lui sont soumises, durant les « ateliers de professionnalisation », en recherchant activement des solutions aux problèmes qui lui sont posés. L’évaluation ne porte pas tant sur les options trouvées que sur les moyens mis en œuvre pour les obtenir.

Dans le cadre du contrôle en cours de formation, deux temps d’évaluation sont conduits à partir des conditions recensées dans le passeport professionnel. Une fois informé de ce choix, le candidat dispose de 15 minutes de préparation lui permettant d’installer la base de donnée nécessaire à la présentation. Vous analysez également les informations dont vous disposez pour préparer les décisions de gestion.

Les matières enseignées dans votre centre de formation restent les mêmes, que vous fassiez votre BTS en preliminary ou en alternance. Salarié interne à l’entreprise ou prestataire de service externe, le titulaire du BTS CG analyse également les données de gestion afin d’aider à la décision. « On peut effectivement, dans un premier temps, fournir ces données en nombre afin que les étudiants s’exercent (par exemple à contrôler des numéros de facture). Dans tous les cas, ces données peuvent être fournies et/ou retraitées sur tableur afin d’être exploitée ».

Nous vous donnons la possibilité de conserver les notes obtenues supérieures à 10, afin de ne repasser que les épreuves ratées. Vous ne suivrez donc que les cours pour lesquels vous n’avez pas obtenu la moyenne. Le principal débouché du BTS est l’entrée dans la vie energetic, grâce aux connaissances pratiques acquises tant en cours qu’en stage. Le BTS étant un niveau Bac+2 une poursuite d’études est alors envisageable en licence ou en 2ème année de DCG. Non, le candidat doit écrire ce qui est nécessaire pour présenter l’organisation et l’analyse d’un processus, ainsi que la présentation et l’analyse des activités de veille. Le principe même de la SP s’oppose à la démarche « cours/application ».

Notez le blog post
Catégories : Non class

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *